Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce: L'équipe CIRCERB vous souhaite une bonne rentrée !

MSc 01- Utilisation du lambris en bois dans la construction non-résidentielle : constats « par » et « pour » le design

Samuel GUY-PLOURDE Maîtrise, Génie du bois, ULaval
Codirection: Michel De Blois

Ce projet a débuté en septembre 2015.

Problématique

Les produits extérieurs de lambris en bois sont actuellement très présents sur le marché de la construction résidentielle notamment pour leur aspect esthétique, environnemental  et monétaire. Au Québec et ailleurs dans le monde, la construction non résidentielle, commerciales et multi-logements est en constante augmentation et ce type de construction pourrait facilement intégrer le bois au niveau de son revêtement extérieur. Cependant, la structure actuelle du marché de la construction, les limitations techniques et certains attributs du produit font en sorte que le lambris est actuellement très peu utilisé dans ce segment de marché.

L’objectif de la recherche

L’objectif principal de la recherche est d’’analyser le potentiel d’utilisation de lambris en bois dans la construction non-résidentielle. La première étape consiste à identifier les besoins des donneurs et les limitations techniques et normatives du produit. Ensuite, l’information recueillis servira de base pour proposer des pistes de solutions en vue de favoriser l’utilisation à plus grande échelle.

Méthodologie

Plusieurs outils tels les études de cas, les entrevues semi-dirigées et l’observation de chantiers seront utilisés pour l’analyse qualitative de l’utilisation du lambris. Afin d’améliorer la validité des conclusions, une approche par triangulation sera utilisée. Un travail de synthèse sera ensuite fait pour convertir les demandes des intervenants en besoins spécifiques auxquels le produit de parement en bois devrait répondre. Le filtre de la faisabilité technique et financière sera pris en compte dans le développement des besoins spécifiques

Applications potentielles et retombées industrielles

Les conclusions de ce projet multidisciplinaire auront des effets concrets sur l’utilisation en revêtement extérieur du matériau bois. Ultimement,  les recommandations permettront au revêtement extérieur en bois d’accéder à de nouveaux marchés dont le potentiel en terme économique est non négligeable. Une utilisation de ce matériau local pour des constructions plus audacieuses permettra  au bois d’être apprécié auprès des professionnels et cela contribuera au développement économique, social et environnemental du Québec.

 

samuel.guy-plourde.1@ulaval.ca

Partenaires

partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile