Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce

MSc Task 3.1 - Impact du carbone biogénique dans un projet de construction en bois réel et sa considération dans les BIM – Étude de cas

Charles BRETON Maîtrise, Génie du bois, ULaval
Codirection: Robert Beauregard

Ce projet a débuté en septembre 2015.

Problématique

En décembre 2015 aura lieu la 21e Conférence des parties de la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21). Cet évènement majeur soulève les risques associés aux changements climatiques et l’importance de développer des solutions concrètes. Le GIEC a identifié le haut potentiel de lutte aux changements climatiques du secteur du bâtiment.

Le Gouvernement québécois reconnaît le potentiel des bâtiments en bois pour diminuer les émissions de GES : la Charte du bois et le Guide du bois stimulent la séquestration du carbone par une plus grande utilisation du matériau. Cependant, l’impact environnemental réel de ces politiques est difficile à quantifier car les méthodes d’analyse du cycle de vie actuelles ne reflètent pas bien les bénéfices environnementaux du carbone biogénique.

L’objectif de la recherche

L’objectif principal de cette étude de cas est de quantifier les impacts environnementaux réels de l’utilisation du carbone biogénique dans un projet de construction. Ce projet permettra entre autres de fournir des données de référence, de valider les modèles de stockage de carbone développés par Marieke Head (PhD, Polytechnique de Montréal) et de contribuer au développement d’un outil d’analyse d’impact environnemental plus adapté au milieu industriel.

Méthodologie

Les objectifs de ce projet seront atteints en trois phases. Premièrement, l’ensemble du bâtiment sera modélisé dans Revit, un logiciel de modélisation des données du bâtiment (BIM). Deuxièmement, une analyse de cycle de vie (ACV) du Bâtiment K sera réalisée avec le logiciel OpenLCA selon les normes ISO14040 et 14044. Enfin, l’outil Uncertain but Useful Building Information (UBUBI) sera utilisé avec le modèle BIM pour obtenir une estimation des impacts environnementaux; les résultats seront comparés à ceux obtenus par l’ACV traditionnelle.

Applications potentielles et retombées industrielles

L’étude de cas permettra de documenter les bénéfices environnementaux réels du carbone biogénique dans les projets de construction, ce qui pourrait devenir un argument-clé pour l’utilisation du matériau bois dans les grands projets de construction. De plus, les entreprises utilisant les logiciels BIM bénéficieront de l’outil UBUBI,  dont les estimations seront validées par ce projet. Les retombées de ce travail contribueront à rendre les analyses de cycle de vie plus complètes et accessibles aux entreprises et aux professionnels du milieu de la construction du Québec et d’ailleurs.

charles.breton.2@ulaval.ca

Partenaires

partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile