Chaire industrielle de recherche sur la
construction écoresponsable en bois

Annonce : Prochain bureau de direction 24 avril

PhD 8 - Caractérisation et analyse des risques incendie dans les toitures végétalisées

Nataliia Gerzhova Doctorat, Sciences du bois, ULaval

Problématique

Les toitures végétalisées sont devenues très populaires car elles sont une solution esthétique pour les bâtiments mais surtout elles offres de multiple bénéfices environnementales. De plus, elles peuvent servir comme un moyen de réduire la consommation énergétique des bâtiments. Ces caractéristiques ont été examinés en détail et présentés dans nombreuses recherches scientifiques montrant la fonctionnalité de cette technologie.

Au Québec, la construction de toitures vertes est décrite dans le guide créé par la Régie du bâtiment du Québec. Les dispositions de ce guide ont été écrites dans le but de simplifier le processus d’installation. En même temps, le guide comprend certaines limites et, par rapport aux guides et réglementations d’autres pays, est restrictif. La principale préoccupation pour ce système est son danger d’incendie potentiel.

En conséquence, la liberté de choix de conception est limitée et généralement cela empêche le développement de cette technologie.

L’objectif de la recherche

Il n’existe actuellement aucune méthode de test de résistance au feu développée spécifiquement pour les toits verts et il y a très peu de données sur leurs comportements en cas d’incendie.

L’objectif principal du projet est d’approfondir les connaissances sur les systèmes de toitures végétalisées en termes de la sécurité incendie. Plus spécifiquement :

  • Élaborer une opinion critique sur la réglementation RBQ pour les toits verts fondée sur la théorie de la sécurité incendie et les règlements internationaux.
  • Comprendre le rôle des matériaux utilisés pour les toitures végétalisées en tant que charge combustible.
  • Analyser la propagation du feu à travers un système typique de toit vert et à l’intérieur de celui-ci.
  • Proposer des politiques ainsi qu’un assemblage de matériaux adéquat pour l’obtention d’un système de toit vert sécuritaire.

Méthodologie

Premièrement, une revue de la littérature sur les moyens de prévention des incendies dans un bâtiment sera réalisée afin de comprendre le background de réglementation dans le Guide.

Le toit végétalise peut créer des conditions dans lesquelles il y a la possibilité d’inflammation et de propagation du feu. Ceci est principalement dû aux matériaux utilisés ainsi qu’au mauvais entretien. Le toit vert est constitué de plusieurs couches qui peuvent contribuer à la gravité de l’incendie et mener à l’effondrement de la structure. Pour connaître à quel point ils augmentent les risques, il faut étudier les matériaux utilisés dans les toits verts et leur propriétés thermiques à haute température.

Puisque le système de toit vert est complexe, l’analyse des températures va être effectuée par le calcul numérique et une modélisation du comportement thermique des différents systèmes de toits verts sera effectuée afin de trouver une solution sécuritaire.

Applications potentielles et retombées industrielles

L’étude permettra de comprendre clairement les problèmes liés aux risques d’incendie et de propagation de la flamme associés aux toits verts. La recherche fournira des solutions optimales pour la prévention des incendies, qui seront également confirmées expérimentalement. L’adoption de ces solutions permettra de faciliter le processus d’installation de toitures végétalisées et accroître les options de conception. Cela contribuera à une utilisation plus répandue de ces systèmes dans l’industrie de la construction.

nataliia.gerzhova.1@ulaval.ca

Partenaires

partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire partenaire
partenaire partenaire
Version mobile