PhD PCI 10 – Comportement dynamique de bâtiments en bois de grande hauteur sous charges de vents

Détails

Étudiant(e):
Aucun spécifié.

Titre;
Aucun spécifié.

Co-Direction:
Aucune personne spécifiée.

Courriel:
Aucun spécifié.

Partenaire(s)

Le code national du bâtiment du Canada (CNBC, CNRC 2015) propose des équations pour limiter l’accélération au sommet d’un bâtiment de grande hauteur. Ces équations ont été développées et validées sur plusieurs bâtiments conçus entre 1975 et 2000. Les bâtiments construits durant ces années sont en béton ou en acier. Il n’est donc pas certain que les équations du CNBC peuvent s’appliquer pour des bâtiments de grande hauteur en bois; le bois étant un matériau plus léger que le béton et l’acier. De plus, les accélérations prédites par les équations du CNBC sont sensibles à la fréquence naturelle du bâtiment où il est reconnu qu’il y a une certaine incertitude sur la fréquence prédite.
Dans ce projet, le candidat étudiera l’impact des systèmes de résistance aux charges latérales et des systèmes d’attaches utilisés dans la charpente en bois sur la fréquence naturelle et l’amortissement ainsi que sa réponse due aux charges de vent. L’influence des éléments non structuraux sera également étudiée.
Deux bâtiments de grande hauteur en bois (Origine, 13 étages à Québec et Arbora, 8 étages à Montréal) sont actuellement instrumentés afin d’obtenir des informations relativement au comportement dynamique de la structure. Les mesures prises sur ces deux bâtiments serviront entre autre à valider des modèles théoriques développés dans le cadre du doctorat.