PhD PCI 5 – Développement d’une membrane biosourcée pour l’enveloppe du bâtiment

Détails

Étudiant(e):
Masoud Dadras

Titre;
Doctorat, Génie du bois et des matériaux biosourcés, ULaval

Co-Direction:
Aucune personne spécifiée.

L’enveloppe du bâtiment fait intervenir une séquence de matériaux devant permettre de remplir les fonctions nécessaires à une bonne durabilité et efficacité énergétique des bâtiments. Les travaux de Lessard et al. (2017) et de Iwaro et Mwasha (2013) ont démontré que l’enveloppe est un système de matériaux ayant un impact non négligeable sur la performance environnementale du bâtiment. Dans l’enveloppe, les membranes pare-air et pare-vapeur jouent un rôle important et sont bien souvent un frein au recyclage et à la récupération de matériaux. Le projet propose de développer une membrane avec un contenu biosourcé et recyclable. Selon les propriétés des matériaux biosourcés disponibles, elle pourra accomplir des fonctions pare-vapeur ou pare-air. Déjà plusieurs matériaux sont disponibles et pourraient permettre d’atteindre cet objectif. On pense aux fibres cellulosiques (CF) comme renfort mais aussi comme agent rhéologique. Au niveau des matrices, plusieurs résines développées par la chaire de recherche Oléotech pourraient être une matière première à explorer en usage dans le bâtiment.