PhD RDC 64 – Nouvelle approche pour classifier le degré de combustibilité des matériaux

Détails

Étudiant(e):
Aucun spécifié.

Titre;
Aucun spécifié.

Co-Direction:
Aucune personne spécifiée.

Courriel:
Aucun spécifié.

Partenaire(s)

L’utilisation des matériaux dans un bâtiment est traditionnellement déterminée à partir de sa combustibilité (via ULC S114 ou ULC S135) et par son indice de propagation de la flamme (via ULC S102). L’essai de propagation de la flamme ULC S102, développé en 1943, a historiquement permis de réduire les risques via sa méthode de classification des matériaux. Cependant, cet essai ne fournit aucune information quantitative quant aux propriétés de combustion des matériaux, tel que le débit calorifique. Ce dernier est pourtant l’une des variables les plus importantes dans le développement d’un feu. Ainsi, une nouvelle approche serait préférable afin de revoir la classification des matériaux selon ULC S102 et selon ULC S135 (calorimètre à cône). L’objectif de ce projet est de développer une nouvelle approche de classification des matériaux basée sur les résultats d’essais de calorimètre à cône. Ces résultats peuvent par la suite être utilisés dans une modélisation numérique dans le cadre d’une conception en ingénierie de la sécurité incendie. Une quantité importante d’essais de calorimètre à cône (ULC S135) des matériaux présentement évalués selon ULC S102 sera à réaliser.